4 jours à Amsterdam

4 jours à Amsterdam

Découvrez toutes mes bonnes adresses à Amsterdam pour dormir, sortir et profiter durant un long week-end à Amsterdam

Où dormir ?

  • Hostel CocoMama’s : il fut un temps où cette confortable auberge de jeunesse était le bordel le plus célèbre d’Amsterdam. En atteste, les petites culottes et autres portraits de femmes dénudées qui décorent l’endroit. Au delà de son passé sulfureux, cette auberge est vraiment très confortable et propre. Ici l’ambiance est cool en mode grosse coloc. Avantage ++ : il est possible de louer des vélos sur place, de participer à une boat cruise privée (l’auberge dispose de son propre bateau), de profiter d’un agréable jardin et de jouer avec le chat de l’auberge (miaou).  Tarif : 45€ la nuit dans un dortoir mixte de 6.
  • B&B Rietvelt Loft : cet adorable B&B est vraiment très confortable et relativement bon marché pour Amsterdam : comptez 99€/nuit pour 2. Le wifi est compris dans le tarif ainsi que le petit déjeuner. La propriétaire avait rempli le frigo à notre arrivée : fromage,  œufs, jambon, oranges… Et même des bières et du rosé ! Seul petit bémol, ce B&B est un peu excentré. Il faut compter 15 min à vélo rejoindre le centre ville. En bref, un logement idéal pour un week-end romantique ou pour ceux moins intéressés par Amsterdam by night.

Où manger / boire un verre ?

  • Prendre son petit déjeuner au Bazar : dans cette ancienne mosquée, on sert des petits déjeuners gargantuesques qui sauront ravir les plus gros appétits. Pas très typique me direz-vous, mais qu’importe le flacon tant qu’on ait l’ivresse.
  • Grignoter un broodje (petit sandwich au poisson en général) dans une échoppe au bord du canal.

On m’a aussi fortement recommandé Moeders, un restaurant typique hollandais. Je n’ai pas eu le temps d’y aller, vous me direz !

Quoi faire ?

  • Participer au Free Tour : j’avais déjà testé le concept à Copenhague. J’ai réitéré à Amsterdam. Et force est de constater, que ce tour vaut vraiment le coup. Je vous recommande de le faire dès votre arrivée, histoire d’avoir un 1er aperçu de la ville. Les tours partent tous jours, qu’ils ventent ou qu’ils pleuvent, de Dam Square (11h15 et 13h15) et de Centraal Station (11h et 13h). Durée de la visite : 3h. Prix : ce que vous voulez.
  • Déguster du fromage chez Reypenear : la hollande, l’autre pays du fromage ! Impossible de faire un séjour à Amsterdam sans goûter à leur gouda, édam et autre mimolette. Ça tombe bien le magasin Reypenear propose tous les jours des séances de dégustation de fromages. En plus de repartir avec un superbe certificat attestant votre expertise en la matière, vous pourrez aussi bénéficier de 15% de réduction. Mon préféré ? Le VSOP.
  • Louer un bicyclette : pour profiter pleinement de la ville, c’est la meilleure solution. On se sent libre, on sent local, on se sent tout puissant : un coup de sonnette et  la foule s’écarte. C’est aussi la solution la plus économique pour visiter la ville, le prix du tram étant vraiment prohibitif : 2.7€ le trajet VS 8.5€ la location d’un vélo 24h (hors assurance).
  • Aller au Musée Van Gogh mais le vendredi soir en nocturne. Au programme : visites guidées, DJ, musique lounge et bar éphémère. Pour éviter la queue, pensez à acheter vos billets en avance directement sur leur site, auprès d’un revendeur (nous on en a trouvé chez notre loueur de vélo) ou utilisez la carte Iamsterdam qui vous permet de rentrer dans plusieurs musées gratuitement.
  • Visiter  la Maison d’Anne Franck : il faut absolument visiter l’annexe du 263 Prinzengracht pour prendre conscience de ce que la famille Franck a vécu. Et de leur incroyable courage. On a le devoir de se rappeler, on a le devoir de ne pas oublier. Pour éviter la queue, achetez les billets en avance ou allez-y tard. Le musée est ouvert jusqu’à 21h, voir 22h en été et les samedi.
  • Goûter du Genévrier : c’est la boisson locale que les hollandais ont l’habitude de boire avec une bonne bière.  Dans ce petit bar ouvert tous les jours de 15h à 21h, on peut tester différentes liqueurs (framboise, macaron…) pour la modique somme de 2.5€. Le verre rempli à ras bord, il faut “slurper”, ou quelque chose comme ça, pour qu’aucune goutte ne tombe du verre. On se penche, on aspire et vaille que vaille. Il est aussi possible de faire une visite complète de la distillerie (durée : 45 minutes). Si ça vous intéresse, rendez-vous le  samedi à 12:30.
  • Faire du pédalo sur les canaux : qu’on soit sur terre ou sur l’eau, à Amsterdam : on pédale. Plutôt que de faire du bateau mouche avec pléthore de touristes apathiques,  louez un pédalo pour visiter les canaux : 9€/personne pour 1h.
  • Profiter de la nature à l’Hortus Botanicus : on y trouve des plantes carnivores, une palmeraie centenaire, un jardin médicinal, une serre à papillons, un rhubarbier géant… En bref, c’est l’activité idéale lorsqu’on veut profiter du beau temps. 7€ l’entrée.
  • Découvrir l’expo World Press Photo à Oude Kerk :  faites d’une pierre 2 coups en mixant, en une seule visite, culture et actualité, art moderne, gothique et renaissance . Jusqu’au 17 juin 2012 : 9€ l’entrée.

Où sortir ?

  • Voir un film au Pathé Tuschinki : voilà un cinéma art déco qui vaut vraiment le coup d’œil ! Pour en profiter, choisissez un film dans la grande salle (1). Tous les films sont en VO sous-titrés donc pas besoin de comprendre le hollandais pour profiter du spectacle. 11.5€ la place.
  • Aller à un spectacle au Comedy Theater : chaque vendredi soir, rendez-vous pour l’international comedy, une série de stand-ups en anglais. A la mi-temps, on reprendra une autre bière avant de reprendre une nouvelle tranche de rire. Tarif : environ 12€.
  • Assister à un concert gratuit : ne manquez pas le prochain Leidseplein Live qui aura lieu le 17/18/19 août 2012. Chaque soir sur scène,  4 groupes / DJs s’enchaînent.  Nous avons découvert notamment The Royal Funk Force, des petits belges qui n’en veulent.

Pour plus d’informations : 

Pour préparer votre voyage :