Un bilan santé avant d'embarquer

Un bilan santé avant d’embarquer

Avant de partir, il est important de faire un check-up complet. On a parfois tendance à l’oublier mais la santé, c’est ce qu’il y a de plus important. Certains disent qu’il faut commencer à s’en préoccuper 90 jours avant. Moi, j’ai commencé à y penser plus d’un an avant la date de départ. A vous de voir !

Pour vous aider à vous organiser, voici mon planning santé :

  • J-1 an et demi  : si vous êtes myope comme je l’ai été, votre vue doit vous préoccuper. Comment comptez vous gérer cela pendant un an ? Moi j’ai décidé de me faire opérer. Je ne me voyais pas partir avec mon stock de lentilles journalières pour un an. Coût total de l’opération : 2 700€ dont 1 300€ remboursé par ma mutuelle. C’est une somme importante, c’est sûr, mais ça en vaut la peine. Désormais ma vue n’est plus un problème. 1 an après, n’oubliez pas de faire une visite de contrôle.
  • J-7 mois : si vous habitez Paris, prenez rendez-vous pour une consultation médecine des voyages à l’institut pasteur. L’objectif est de parler de votre projet et de définir un plan de vaccination : diphtérie, tétanos, coqueluche, hépatite a et b, typhoïde, rage, encéphalite japonaise  fièvre jaune… On passe tout en revu en fonction des saisons et des pays visités et bien évidemment des vaccins que vous avez déjà fait.
  • J-6 mois : allez chez le dentiste pour vérifier que vous n’avez pas de caries, de dents de sagesse entrain de pousser, de gingivites… ou que sais-je encore. Et si tout roule, faîtes au moins un détartrage  histoire de n’être pas venu pour rien !
  • J-5 mois : il est venu le temps de la prise de sang. Cela vous permettra de contrôler votre taux de cholestérol, de globules blancs, de glucose… et de confirmer, pour ceux qui aurait un doute (voir qui l’aurait oublié) leur groupe sanguin / rhésus. C’est aussi l’occasion de faire des tests complets : HIV, hépatite, syphilis, petite vérole, ne se prononce pas…
  • J-4 mois : c’est le moment d’aller voir votre dermatologue pour faire vérifier vos grains de beauté et lui demander des conseils pour bien vous protéger du soleil.
  • J-3 mois : direction le gynécologue pour contrôler que tout va bien et parler contraception. Pour être tranquille, moi j’ai opté pour la pose d’un implant contraceptif. Ça m’évite de partir avec un gros stock de pilules, de risquer de l’oublier à cause du décalage horaire ou encore d’angoisser en cas d’intoxication alimentaire et autre turista. En plus, comme il est à base de progestérone (comme les pilules mini-dosées), le risque de voir apparaître des tâches au soleil est plus faible qu’avec une pilule classique.
  • J-1 mois : retournez à l’institut pasteur pour constituer la trousse à pharmacie idéale. En parallèle pensez à souscrire une assurance. Bon nombre de voyageurs recommandent l’assurance Marco Polo. Je vais la prendre aussi car c’est la plus claire (ce qui est en soi un argument de poids) mais aussi parce qu’elle a l’air d’être complète et de bien protéger en cas de besoin.