Bien choisir son sac à dos

Bien choisir son sac à dos

A l’instar de l’escargot, de la tortue ou du bulot, pendant un an, ma maison je vais la porter sur mon dos… Vous l’aurez compris, bien choisir son sac à dos est un enjeu stratégique pour tout TourdeMondiste.

La recherche d’un sac à dos a beaucoup de point en commun avec la recherche de l’homme ou de la femme de sa vie. Dans les 2 cas, on cherche la perle rare et la quête peut-être longue voir difficile. On se demande à quoi il doit/va ressembler ? Où est-ce qu’on va bien pouvoir le trouver ? Si on va le trouver ? Et enfin quand on l’a acheté : est-ce que j’ai fait le bon choix ?

Voici quelques conseils qui devrait vous aider à trouver le sac idéal :

  • Capacité : votre sac ne devra pas excéder 50L pour vous Mesdames, 70L pour vous Messieurs. Des fois, vous verrez écrit : 50/70. Cela veut dire que la contenance du sac est 50L mais qu’on peut monter jusqu’à 70L…  Grosso modo, ils essayent de nous faire croire que le sac peut être plus grand qu’il n’y parait. C’est en somme la version marketing de  “La grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf”.
  • Praticité : il est important de bien étudier votre sac avant de passer à la caisse en essayant notamment de vous mettre en situation. Comment s’ouvre-t-il ? Est-ce qu’il y a des poches intérieures ? Extérieures ? Une protection contre la pluie ? Un porte gourde ? sont autant de questions qu’il va falloir vous poser.
  • Légèreté : le poids des sacs varient entre 1.8kg et 2.5kg. Sachant que, quand il sera rempli, il ne devra pas dépasser les 15 kg (et là je suis encore généreuse), ces 700 grammes de différence peuvent avoir un impact sur votre choix.
  • Confort : de plus en plus de marques font des sacs Lady qui sont censés être plus adaptés à la morphologie féminine que les autres. Quoiqu’il en soit, le mieux pour juger du confort d’un sac, c’est encore de l’essayer.
  • Résistance : ayant acheté il y a quelques années chez Go Sport un backpack qui m’a lâché au bout de seulement 3 stations de métro, je ne saurai que trop vous conseiller de le tester chargé en magasin ou si ce n’est pas possible dès que vous serez rentré chez vous. Vous avez 15 jours pour le changer s’il présente un défaut de fabrication à condition bien sûr que vous ayez gardé le ticket de caisse.

Dernier point, l’automne est la pire saison pour acheter un sac (dixit le vendeur du vieux campeur) car c’est le moment où il y a le moins de choix en magasin. On se trouve à cette période entre 2 collections : celle d’hiver avec les sacs adaptés pour le ski, l’alpinisme… et celle d’été avec des modèles spécial rando. L’idéal, si vous le pouvez, serait donc d’attendre le printemps ou l’été.

Conclusion :

Après avoir trainé mes pénates chez le Vieux Campeur, puis chez Décathlon, puis re-chez le Vieux Campeur, avoir effectué des séances de portage intensif, avoir débattu âprement avec les vendeurs, les autres clients, mon amoureux, moi même, j’ai opté pour le modèle Cheetah 50/70 Lady (2.450 kg – 189€) de Karrimor, pour toutes les raisons citées plus haut mais aussi… parce qu’il a un nom rigolo et une couleur de fille.