Ferveur chrétienne

Ferveur chrétienne

14 janvier :

Journée culture : nous nous rendons à Old Goa, l’ancienne capitale. A la grande époque, elle était comptait plus 200 000 habitants. Soit bien plus que Londres ou Lisbonne. Jusqu’à ce qu’elle soit abandonnée à cause des épidémies de peste et de choléra. C’est pour cela qu’aujourd’hui on y trouve tant de lieux sacrés mais plus de maisons.

A vrai dire les églises et autres, ce n’est pas vraiment notre tasse de thé, mais la chaleur étouffante provoque en nous un regain de foi. On visitera coup sur coup, la cathédrale Santa Catarina qui est la plus grande d’Asie, l’église Saint Francis, la basilique Bom Jesus.

Devant cette dernière, c’est la cohue, au milieu d’un tas de chaussures. Habitués à les enlever  dans les temples, les indiens les enlèvent aussi ici. Ils sont tous au taquet pour voir le mausolée de saint François Xavier le saint patron de Goa. Ils photographient à tour de bras, achètent des chandelles, des souvenirs et assistent au son et lumière de jésus. Tant de ferveur nous laisse coi surtout lorsqu’on compare notre religion à celle des hindous. A ma gauche : mines affligées, pauvreté, obéissance et panel de couleurs limités. A ma droite : visages réjouies, arc en ciel et bonhommie.

D’après notre guide, il semblerait que Panaji, l’actuelle capitale, vaille le coup d’œil. On prend un taxi qui accepte de baisser ses prix à condition qu’on s’arrête dans un magasin. On accepte : 3 petits tours et puis s’en vont.

A Panaji, se trouve tout un quartier portugais. Sur les maisons, on lit les noms : Da Silva, Ferreira, De Souza… (Linda c’est toi ?). Mise à part cet endroit, il n’y a finalement pas grand-chose à visiter ici. Du coup, on se rabat sur le seul endroit frais : l’église. Mais il faudra attendre un peu, car voyez-vous, elle ouvre au public à des heures fixes. Moi qui pensais que la maison de Dieu était ouverte à toute heure de la journée, je suis un peu étonnée. En descendant, nous glissons sur l’asphalte fondu : il est vraiment temps de retourner se baigner.