Une vie de touriste

Une vie de touriste

20 janvier :

La visite d’hier nous ayant bien plu, on décide de participer à celle du lendemain avec comme point de mire la Top station aka le point le plus haut du coin. Le rendez-vous est à 10h cette fois. Nous arrivons en avance, chauds bouillants pour s’enquiller une 2ème journée visite sauf que… le dimanche elle n’a pas lieu. Vous auriez pu nous le dire avant non ?

Pas de violence, c’est les vacances. Il nous reste donc 2 options : y aller en taxi ou en bus. Les transports locaux ont en a soupé, on décide donc d’opter pour le chauffeur privé. La voiture est confortable certes, mais le programme l’est moins. En une journée, nous devons visiter plus de 12 endroits.

  • 1er arrêt : le Flower Garden, qui nous fait penser à un magasin Truffaut.
  • 2ème arrêt: le point photo. A la queuleleu, les touristes indiens prennent les uns après les autres la même photo
  • 3ème arrêt : le Honey Bee Nest. Ça c’était pas mal. Sur un seul arbre, allez savoir pourquoi, se trouve des dizaines d’essaims d’abeilles. Un seul est encore en activité, les autres sont des essaims abandonnés. Impressionnant.
  • 4ème arrêt : le barrage. Le chauffeur de taxi nous dépose au début du pont qui est en fait une route grillagée… Des véhicules ne cessent de passer. A chaque seconde, on risque de se faire renverser. Sympa comme balade ou pas.
  • 5ème arrêt : Echo point. On nous promet de vivre une expérience auditive incroyable. L’endroit étant connu pour réfléchir l’écho. On se lance, on crie. C’est un flop. On ressaye en testant cette fois un cri un peu plus grave. Re-flop.
  • 6ème arrêt: une prairie ou les studios du Tamil Nadu tournent leurs films. On refuse de s’arrêter.
  • 7ème arrêt: une vue sur des jardins maraichers. On apprend à dire le mot chou en anglais.
  • 8ème arrêt : on arrive enfin à la Top station. Un point de vue dans les nuages. Magnifique. On est contents.
  • 9ème arrêt : le Tata Tea Museum. Ce n’était pas dans le programme ça, mais on en avait marre de le suivre. En arrivant, on se félicite d’avoir eu une si bonne idée, car demain il aurait été fermé. Et vous savez quoi ? Ben ça n’aurait pas été une grande perte.