Pluie de mouches

Pluie de mouches

22 janvier : 

Mission du matin : chercher un houseboat pour le lendemain. On part de l’hôtel sans prendre de petit déjeuner en pensant qu’on en a pour 30 minutes à tout casser. Ça nous a pris 2h… 1ere impression : on est très déçu. L’ambiance « foire à touristes » nous déplait, la déco des bateaux est momoche et les prix sont exorbitants. On est à 2 doigts de laisser tomber quand sur le chemin du retour nous en trouvons un petit et mignon à 6000 rupees avec air conditionnée et bières compris. Vendu !

Maintenant que tout est réglé, on peut enfin vaquer à nos occupations aka me faire masser pendant que Florent fait du canoë. Huilée des pieds à la tête d’huile, je regrette de ne pas être allée avec lui… Jamais je ne me suis sentie aussi poisseuse de ma vie.

Le soir, nous nous rendons dans l’un des rares hôtels qui vend de la bière. Pour en trouver ici c’est la croix et la bannière. Cerise sur le gâteau, ils ont le wifi, mais uniquement dans leur lobby. Installé dans leurs moelleux canapés, on consulte nos emails tranquillement quand soudain une pluie de mouches s’abat sur nous. C’est un véritable tsunami d’insectes volants. Je n’en ai jamais vu autant. Ni une, ni 2, nous nous carapatons la maison en ayant pris bien soin de fermer la bouche et les yeux.