On veut dormir

On veut dormir

25 février :

Bienvenue à Bangkok après une nuit sans sommeil. Il est 3h30. Nous devions arriver à 5h…

Pour une fois qu’on a de l’avance, ça ne nous sert à rien car nous n’avons nulle part où aller.

J’ouvre le rideau, je vois tous les chauffeurs de taxi faire des gestes aux gens qui sortent du bus pour leur proposer leurs services à des tarifs bien évidemment mirobolants. On file vers la ligne des taxis qui mettent leur compteur et là on rencontre Hanes. Il nous propose de partager le taxi jusqu’à son auberge. Il est possible de rester là-bas, en attendant le check-in.

Malheureusement, l’auberge n’a plus de chambre double de dispo. Bon on va rester dormir ici sur les canapés de la réception comme des vagabonds en attendant de trouver un autre hôtel.

Il est 9h. On ne ressemble à rien. On prend notre courage à 2 mains et filons vers un hôtel qui a de la place pour nous. L’attente jusqu’à midi nous semble interminable. La douche et la sieste qui suivent jubilatoires. Mais on ne reste pas trop au lit, on doit encore aller récupérer des dollars pour le Myanmar et un guide aussi.

Il est 18h, missions accomplies.

On peut enfin dormir maintenant. YOUPI et… bonne nuit !