Hsipaw

Hsipaw

2 mars :

Pas envie de partir en randonnée direct. On préfère un peu visiter la ville aujourd’hui et on partira demain. La ville est jolie, les gens sont gentils, nous sourient, nous saluent, on loue des vélos et voilà !

1ere étape, Little Bagan. C’est vraiment little little. Il y a, à tout casser, 4/5 stupas. Maudit soit le marketing !

2eme étape, le buddha en bambou et le monastère du même nom. Bon ben c’est un buddha comme d’habitude quoi. Si on nous ne avait pas dit qu’il était en bambou on ne s’en serait pas douté. Par contre le monastère vaut le détour. Tout en teck, il est accueillant. Nous faisons la connaissance d’un moine avec qui nous discutons un moment. Nous lui parlons de notre voyage, de la France. Il nous raconte sa vie de moine, d’où il vient. Il nous apprend à dire quelques mots en birmans en prévision du trek du lendemain. On partage des oranges. On regarde jouer les chats.

3eme stop à la banyan stupa. Ce n’est pas son nom mais ça l’illustre bien. Les gens d’ici avaient commencé à construire une stupa. Elle était bien avancée au moment où un arbre a eu la mauvaise idée de pousser dedans. Jusqu’à en faire exposer les fondations. Impossible de le couper, car il est sacré. Y’a plus qu’a en reconstruire une autre ailleurs.

Il est déjà midi, l’heure de déjeuner. On fait un stop chez Mr Pop Corn où une charmante mamie nous sert un délicieux et copieux repas. A l’ombre des grands arbres et bien installés dans nos fauteuils, une petite sieste s’impose.

C’est reparti. Direction le nat shrine. En plus de buddha, les birmans croient aussi aux esprits. De la foret, de la terre, de l’eau… Ils leur donnent de l’argent, à manger, leur construisent une maison… Bref, les esprits sont blindés. Je peux comprendre qu’on soit croyant, mais tout cet argent dépensé pour des êtres intangibles, alors que beaucoup de famille vivent dans des conditions précaires, je dois avouer que ça me dépasse un peu.

Dernier stop au Shan palace. Malheureusement, nous trouvons porte close. D’après notre guide, il n’est plus possible de le visiter à cause des pressions politiques. On apprendra en fait plus tard que c’est juste parce qu’il était trop tôt : il ouvre à partir de 16h, nous y étions à 15h.

Fin de journée chez Charles Guesthouse pour s’inscrire au trek du lendemain. Suite au récit de Madeleine et Sébastien, les tour du mondistes que nous suivons sur leur blog « De Coin en Coin » nous voulons nous aussi faire un trek de 3 jours / 2 nuits avec Ax Say.

Ce soir on se couche tôt (mais pas avant d’avoir bu un délicieux smoothies chez Mr Shake), parce que nous on est des randonneurs du dimanche. J’espère que ça ira…