Comme une fleur

Comme une fleur

26 mars :

Je me réveille toute excitée à l’idée d’aller voir la Rafflesia, fleur géante emblématique du Khao Sok. Ben oui aujourd’hui c’est trek !

D’après nos recherches sur internet, pour assurer dans les montées et éviter les sangsues et autres insectes, c’est chaussures de marche, manches longues et pantalon fermé qui sont de mises. C’est donc en mode GI Joe qu’on arrive au petit déjeuner. Et là c’est le drame…

La guide porte des converses basses et mini short. Bizarre non ? Pas du tout puisqu’on ne va pas voir la fleur, mais une cascade via un chemin balisé, accessible aussi bien aux personnes agées qu’aux familles avec de jeunes enfants.

Je ne comprends pas… Pourquoi alors avoir mis partout sur leur prospectus des Rafflesias ? Tanya nous répond que ce n’est pas la saison. Dubitative, je checke le net (oui dans notre cabane dans les bois, nous avons aussi le wifi 😉 et j’interroge les gens de l’hôtel.

MENTEUSE, MENTEUSE, MENTEUSE. Il y en a sacrebleu et pour y accéder, cela ne nous prendra que 3 heures. La guide se reprend. Appelle ses chefs et nous dit que c’est parce qu’on n’a pas pris l’option “Flower Tour”. Je suis révoltée, ulcérée, sidérée… J’hurle sur la guide, fais des pieds et des mains mais malheureusement pour nous, ça ne sert à rien. Et puis de toute façon, le temps a passé. Même si on payait le supplément, il est trop tard pour réaliser le trek que l’on souhaitait. La suite du programme nous attend.

J’effectue notre parodie de trek, la rage au ventre et me jure solennellement que plus jamais au grand jamais, je ne participerai à un tour organisé.

2eme partie de la journée, on nous transfère au Lac Chew Lan. Et là, malgré ma détermination à faire la gueule et à pourrir l’ambiance, je suis bluffée. C’est vraiment trop beau. Et ça me remonte le moral : on aura au moins vu quelque chose digne d’intérêt durant ces 3 jours.

Ce lac a été crée de toutes pièces par les thaï, il y a 46 ans pour en faire un barrage. L’eau est bleu turquoise. Les falaises sortent de l’eau tels des pains de sucres. Et nous on a l’impression d’être dans la baie d’Halong. Après 20 minutes de bateau, nous arrivons dans notre hôtel flottant. Ce soir nous dormons dans une petite hutte en bambou posée sur le lac. Pour plonger, il suffit d’ouvrir la porte. Pour se promener, prenez un canoë. Et en ce qui concerne la vue, on vous a installé des falaises abruptes, juste en face. C’est absolument parfait.

Le soir, notre pack prévoit un safari en bateau pour découvrir des animaux. Encore une vaste blague. On ne voit bien évidemment aucune bestiole. Mais qu’importe ! C’est la pleine lune, la température est idéale et on est couché à l’avant du bateau à admirer les étoiles. On se dit, qu’on aimerait rester plus longtemps. Peut être que Tanya pourrait nous arranger ça.

Possible ça l’est mais à un tarif exorbitant. On décide alors de demander directement à l’hôtel. Même question, même réponse : les yeux de la tête. Ayant encore besoin de la vue un petit moment, nous déclinons bien évidemment leur offre.