Des problèmes de riches

Des problèmes de riches

28 mars :

Une fois n’est pas coutume, on se remet de nos émotions en faisant la grasse matinée et en passant la journée à la piscine. On aurait pu aller à la mer me direz-vous, mais elle est trop chaude. Impossible de s’y rafraîchir. Je vous l’accorde, nous avons des problèmes de riches.

Le soir, nous revenons à notre hôtel en longeant la mer et on réalise qu’on ne va pas la voir pendant presque 2 mois. Contrairement à des vacances normales où on veut toujours prendre un dernier bain, là on est plutôt contents de passer à autre chose. Il faut croire qu’on se lasse de tout, même du soleil et des plages paradisiaques.

Ce dont j’ai vraiment envie là c’est de ville, de fraîcheur, de printemps et d’arbres fleurs. Ca tombe bien, c’est ce qui nous attend dans quelques jours en Chine.