La fièvre du vendredi soir

La fièvre du vendredi soir

29 mars :

Aujourd’hui, on s’envole pour Bangkok. Nous avons décidé de passer notre dernière nuit en Thaïlande à l’hôtel Atlanta. Comme on arrive en début d’après-midi, on pourra profiter de leur piscine.

Le cadre nous plaît toujours, autant, mais on trouve le staff vraiment très désagréable. Leur attitude va de pair, avec le règlement intérieur de l’établissement qui est affiché partout sur les murs et qui indique notamment que :

– Vous n’avez pas le droit de vous plaindre au tarif où vous payez la chambre.”

– La direction se réserve le droit de refuser l’accès au restaurant à qui ils veulent et ce sans justification.

– A la piscine, il n’y a pas de maitre nageur, vous nagez à vos risques et périls.

Etc etc etc. Sympa l’ambiance non ?

Pour notre dernière soirée, nous dînons chez Oskar, un resto qu’on nous avait recommandé et qui est tenu par un français. Le lieu est sympa et nous rappelle les bars / resto branchouilles de Paris. Les prix et les quantités aussi d’ailleurs.

Dans ce cadre, on se sent comme des pouilleux avec nos vêtements delavés et troués. D’autant plus que c’est vendredi et que tout le monde est habillé pour l’occasion. Nous aussi à vrai dire, mais ça ne se voit pas.

Ah qu’elle est loin notre vie de socialites !