Lingyin Temple

Lingyin Temple

7 avril :

C’est pas tout ça mais il serait peut être temps d’aller visiter un temple non ? On file donc tout droit au lingyin temple très connu pour ses statues sculptées à même la roche. On y retrouve un personnage que nous avions déjà aperçu à Suzhou, le bonhomme hilare au gros bide qui est aux chinois ce que ganesh est aux indiens. Y’a pas à dire l’embonpoint ça rend tout de suite plus sympathique. Fort de ce constat, j’en profite pour reprendre une haagen dasz.

Outre les statues, il est aussi possible de visiter 2 autres très jolis temples nichés sur la colline où l’on pourra cerise sur le gateau profiter d’une très belle vue sur le lac. C’est serein, c’est beau, c’est bien. On est surtout épaté par l’harmonie des couleurs des jardins. Le vert se décline à l’infini en tirant parfois même vers le jaune, le rouge ou encore le bleu. Y’a pas à dire, leur nicolas le jardinier à eux, il connait son affaire.

En quittant le temple, nous traversons des plantations de thé. On a de la chance, c’est justement la période de récolte. Comme une impression de déjà vu. Le décor nous rappelle un peu les paysages de Munnar. C’était il y a déjà 3 mois

Dernier stop au musée de la médecine chinoise : décevant ! La plupart des explications sont en chinois. Va comprendre Charles ! Moi qui pensait apprendre dans quels cas, il faut ingérer des nids hirondelles, des lézards ou encore sucer des cailloux, je repars bredouille. En cas de maladie de toute façon, moi je ne connais qu’un seul remède efficace c’est le bon vieux : un suppo et au lit !