Leshan

Leshan

10 avril :

Comme on n’est pas là pour enfiler des perles, nous allons voir aujourd’hui le buddha géant de la ville de leshan. Le plus haut du monde soit dit en passant. Taillé dans une roche rouge, il surplombe la rivière Min sur laquelle des dizaines de bateaux de touristes tentent de prendre une photo entière du géant. Pas évident tant il est grand.

Nous continuons notre visite au milieu des jardins, des temples et de beaucoup d’encens. Mais le temps commence à se couvrir, si on veut eviter d’être mouillé, le mieux c’est de reprendre le bus pour Chengdu maintenant.

2h plus tard, nous y voilà. Mais malheureusement le bus ne nous depose pas au terminal. C’est leur truc ça ici, de laisser les gens au milieu de nulle part. Il fait nuit, il pleut, on a du mal à se reperer, on est trempé, on ne trouve aucun taxi. On se trompe de direction, on revient en arrière puis miracle enfin nous voilà sur le bon chemin.

Quitte à être trempés, on se dit qu’on pourrait faire un crochet par un distributeur de billets HSBC pour eviter les frais. On est à sec et il faut qu’on paye l’hotel. Le distributeur est juste à côté. Enfin ça c’est ce qu’on croyait. Parce qu’en vrai, il n’existe plus. Depuis 2012, ils ont fermé la plupart de leurs antennes en Asie. Bien évidemment, lorsque nous avions ouvert notre compte, notre banquière ne nous l’avait pas dit. Et personne n’a jugé bon d’actualiser les données.

Nous tournons, re-tournons en vain dans la nuit, sous la pluie à la recherche du distributeur fantôme avant de finalement jeter l’éponge en nous promettant que dès que nous reviendrons à paris, nous plaquerons HSBC.