Lac Mugecuo

Lac Mugecuo

4 avril : 

La ville de Kangding doit sa renommée à une célèbre chanson d’amour chinoise dans laquelle l’auteur encense la beauté du lac mugecuo tout proche. 

Intrigués, nous decidons donc d’aller y faire tour. On partage le taxi avec Lucia et Alberto un couple d’espagnols rencontrés la veille. Situé à 3700m d’altitude, les neiges éternelles des montagnes environnantes se reflètent dans les eaux du lac. Magnifique même si apparemment on ne le visite pas à la meilleure saison. C’est en automne que l’endroit dévoile vraiment tous ses charmes. On dit qu’ici il est possible de vivre les 4 saisons dans la même journée avec les neiges éternelles des sommets, les multiples variations des feuillages des arbres et les prairies fleuries.

Le lac Mugeco est certes très beau, mais les 2 autres lacs du parc n’ont rien à lui envier. Notamment celui aux 7 couleurs. Au programme : nuances de bleu, de jaune, de vert. C’est bluffant.

Avant de partir nous faisons un ultime stop aux hot springs, où on peut tremper ses petits pieds dans les eaux chaudes. Le 1er est à 25° et peuplés de petits poissons avides de vos peaux mortes. Ca chatouille. Le 2eme est à 45°, ca pique mais au bout d’un moment on s’habitue. Le 3eme à 90°. L’eau boue littéralement. Et plutôt que de se bruler les pieds, on préférera y faire cuire un oeuf.