Les tours de guets

Les tours de guets

19 avril : 

Au “2 Trees”, nous avons fais la connaissance d’un couple de singapouriens qui nous proposent de partager leur voiture pour visiter les environs. Ok ! Cerise sur le gateau comme ils parlent anglais et chinois, ils pourront nous faire la traduction.

Outre ses magnifiques villages, la région de Danba est aussi très connue pour ses tours de guet qui servent bien sûr à se protéger mais pas seulement. A l’époque (genre il y a très très longtemps), chaque famille, suffisamment argentée on s’entend, en construisait une pour célébrer la naissance d’un enfant. A noter que leur architecture était différente en fonction du sexe de l’enfant.

La route qui nous emmene aux tours est complètement défoncée. Heureusement on est en 4*4, mais ça ne nous empeche pas de retenir notre souffle. La montée au sommet de la tour sera sport elle aussi sur des escaliers de fortune taillés dans des troncs.

Nouveau moment frisson, lorsque nous traversons un pont suspendu au dessus de la rivière déchainée. Fait de câbles usés et de métaux rouillés. Il y a de très gros trous à certains endroits. Je ne suis pas rassurée. J’avance lentement en m’agrippant un peu à tout ce que je peux. Arrivée de l’autre côté, j’ai l’impression d’avoir accompli un véritable exploit. Fort Boyard, prends gare à toi !