Pekin

Pekin

24 avril : 

Dernière étape : Pekin ou devrais-je plutôt dire Beijing. On n’en a un peu marre, de passer d’hôtels en hôtels du coup, on a décidé de louer un appartement via airbnb. Ca nous donne l’impression d’avoir un chez nous, et ça change tout !

Pour peaufiner le tableau, il ne nous reste plus qu’à remplir le frigo. Et pas avec n’importe quoi svp ! On veut du fromage. On veut une baguette. On veut du saucisson. Et des bouteilles de vin. Nous avons trouvé sur le net un supermarché qui vend tout ça. Ca va nous coûter un bras mais qu’importe. Le plaisir n’a pas de prix. Ni une, ni 2 on y va.

En trajet, on se fait à nouveau accoster par des étudiants chinois supers symaps qui parlent parfaitement angais et qui on très envie de nous faire découvrir une expo ou je ne sais quoi. Passez votre chemin, manants : on la connait votre combine.

Les bras chargés de victuailles, on est prêt à rentrer à la maison. “Prenons un taxi ça sera plus facile” se dit-on. Compte là-dessus et boit de l’eau. Alors qu’on en trouve à tous les coins de rues en Asie, ici c’est la pénurie. On poireaute plus d’1h avant que desespérés nous demandions l’aide du receptioniste d’un grand hôtel à qui on fait croire que nous dormons ici, bien évidemment.