Drôle de journée

Drôle de journée

2 mai : 

Il est 5h, Tokyo dort encore mais plus nous car ce matin, nous allons au marché aux poissons. Véritable ville dans la ville, on assiste au ballet des fenwick. Et on essaye de ne pas se faire écraser.

Malheureusement pour nous, la vente aux enchères des thons est déjà fini.Tant pis on se contentera d’une petite balade entre les étales. Sauf qu’un policier nous barre le chemin en nous disant que l’accès est interdit au public avant 9h. Il est 5H30… Qu’est ce qu’on fait ? Ben on resquille pardi !

Hors de question qu’on se soit levés si tôt pour rien. Au jeu du chat et la souris, on arrive quand même à profiter du spectacle. Des hommes découpent d’énormes thons frais ou congelés devant nous. Mais aussi, des anguilles, des poulpes, des calamars. Bref tout ce que la mer compte de poissons est réuni ici. Mis en appétit, on file manger les sushis les plus frais du monde à 7h du matin. Drôle de petit déjeuner mais que voulez-vous, c’est la tradition ! 

Après un petit détour par l’hôtel pour louer des vélos électriques (un vrai bonheur), on file voir l’entrainement matinal des sumos. Au sein d’un ring en terre battue, de gros bébés se poussent, se tabassent, se jetent dessus. Ca halète. Ca souffre. Ca s’épuise. Ca sent la sueur et la bête. “Drôle de sport” se dit-on.

A deux pas d’ici se trouve le temple Sensoji, on passe y faire un tour. Un monde fou s’y bouscule. Tout le monde jete sa pièce pour se porter chance. Tout le monde secoue une boite contenant de gros mikados pour savoir ce que leur réserve l’avenir. Et nous encore une fois, on pense tout bas que c’est vraiment une drôle de religion.