Kyoto

Kyoto

9 mai : 

Une journée bien remplie, nous attend aujourd’hui. Nous débutons par la visite d’un des temples les plus célébres de Kyoto : le Kumi dera Temple. Niché dans un écrin de verdure, on apprécie les couleurs des arbres et l’ambiance. Avant de partir, on donnera la petite pièce qui va bien aux Dieu des affaires au cas où.

Nous redescendons en empruntant les rues de la vieille ville, devenue une vaste zone commerciale. Ceci dit, on a quand même bien aimé s’y promener et goûter aux milles et uns spécialités culinaires proposées : crêpes à la fraise, choux fourré à la crème de thé vert, glace à la citrouille et aux marrons. Miam.

Nous continuons notre balade, jusqu’au quartier de Gion et dans la rue Pontcho, où nous croisons des femmes en kimono mais aussi de vraies geisha. Un ange passe. Petit stop par le temple zen Kennenji pour admirer les sillons dans les gravillons et le plafond pleins de dragons.

Puis on file dans un Cat Café. Kesako ? Un café où on peut caresser des chats. L’endroit ressemble plus à une animalerie qu’à un bar mais soit. En arrivant, on nous demande de nous laver les mains. Faudrait pas contaminer les 15 minous qui vivent ici. La grande majorité des félins dort. Or il est interdit de les réveiller quand ils font leur sieste… Ni de les attraper.

Il faut attendre qu’ils viennent à vous. Pour accélerer le processus, il y a 2 solutions : les appâter avec des biscuits ou leur tapoter les fesses vigoureusement (bizarre non ?). Sachant que quand on a réussi à en attirer un, tous les autres rappliquent. Après près d’1h d’opération séduction, je réussirerai finalement à en attirer un. Victoire !

Et alors ? T’en a pensé quoi ? T’y retourneras ? Nan. Pour être tout à fait honnête, le cat café c’est quand même plutôt chiant et en plus ça peut dégrader l’estime qu’on a de soi. Mais pourquoi que ce chat, il veut pas être caressé par moi ???