Couverts de boue

Couverts de boue

23 mai :

Ce matin, les randonneurs du programme 3 jours / 2 nuits partent pour une nouvelle journée d’ascension. Et moi je suis bien contente de ne pas en faire partie. Même si une dure journée nous attend aussi : 5h de descente sur le même chemin que la veille.

C’est moins physique qu’hier mais ça pèse fort sur les genoux surtout sans bâtons. Je chute plusieurs fois. Heureusement toujours sur les fesses. Bien amortie, je suis. On descend plutôt bien et arrivons assez vite au Poste 1. Où nous attendons que notre déjeuner soit prêt. Les cuistots trainent. On perd du temps. Et il arrive ce que nous voulions éviter absolument… La pluie !!!

Nous avons l’espoir que comme hier au bout d’heure, elle s’arrête. L’heure passe, ça continue de plus belle. On ne plus attendre, il faut y aller. Le chemin s’est transformé en rivière. On a l’impression de faire du canyoning.

Thibaut kiffe. Il se prend pour un soldat. Il se croit dans Kho Lanta et descend à toute vitesse. Moi je prends mon temps et j”attends Florent qui est obligé d’aller doucement à cause de son genou. De toute façon, qu’on avance vite au lentement, le résultat sera le même : on finira la journée trempés et couverts de boue. 

On dirait que ca te gêne ? Euh oui, beaucoup.