Liste noire

Liste noire

24 mai :

Après l’effort, le réconfort. Nous filons nous dorer la pilule à Florès. 

Au moment d’enregistrer nos bagages à l’aéroport de Lombok nous découvrons que nous sommes limités à 15kg. Nos bagages à main sont vides par contre. Mais impossible de faire le transfert car nous avons cellophané nos bagages. Bam on paye le surplus.

Sur le chemin de la porte d’embarcation nous tombons sur le bureau des taxes d’aéroport. Quesako ? On les a déjà payé dans notre billet non ? Apparemment ce ne sont pas les mêmes. Et même si ce n’est pas le cas…. Et même si c’était une grosse arnaque (ce que l’on croit fortement). Y’a rien à faire : t’as payé ton billet, t’as enregistré ton bagage, si tu veux partir, faut raquer. Bam, on repaye again.

Arrivé à Bali, on se refait le doublé : surplus bagages + taxes d’aéroport. A ce prix là, on aurait pu prendre plutôt une compagnie officielle que 2 compagnies en liste noire… Au moment de monter dans notre avion à hélice, on n’en mène pas large. Au décollage, on se tient fort les mains. On se fait des révélations. On se dit des trucs sympas. A l’atterissage, on a envie d’applaudir. D’exprimer notre joie. Youpi Ya on est en vie !!!