Cinéma, Cinéma

Cinéma, Cinéma

9 juillet : 

Ouais on l’a fait ! Un trajet en taxi brousse confort. Pour cela, il suffisait de suivre les recommandations que le guide du routard nous donnait depuis le début : acheter toutes les places de la rangée. On arrive à Tananarivo, 8h après, moins rincé que d’habitude. Dommage qu’on ait suivi leur conseil si tard…

Ce soir on dort,“Chez Francis” avec qui on mange de la raclette et on boit du vin blanc. Il nous raconte sa vie, rocambolesque et cocasse à la fois. Abimée, perdue et alcoolisée aussi. En bref, un véritable personnage, digne d’un film de Jeunet, digne des Misérables. Un peu comme la plupart des vazaha que nous aurons rencontré ici et de locaux aussi. 

Je vous avais dis que ce pays est photogénique, je dirai même plus : il est cinématographique.