Prison Island

Prison Island

29 juillet :

Tout est arrangé. On a tout replanifié. Cerise sur le gateau, notre hôtel est à 2 pas de celui de Martine. Ils partent aujourd’hui visiter une ferme aux épices. Ce sera sans nous. Car la veille nous avions promis à un pecheur de venir avec lui faire du snorkeling et visiter Prison Island, l’ile en face. Et comme nous n’avons qu’une seule parole, on y va. RDV ce soir.

Nous arrivons sur l’île qui n’a définitivement rien à voir avec son nom. Elle doit son appellation a sa fonction. Initialement prévue pour héberger une prison, elle servira finalement comme lieu de quarantaine afin de prevenir les épidemies de fièvre jaune. On va vu pire comme endroit pour être enfermé.  

Sur l’ile se trouve une reserve de tortues de terres. Elles sont une bonne centaine à vivre ici. Les plus grosses ont plus de 150 ans. Leur âge est écrit sur leur carapace. Pas farouches, elles se laissent facilement approcher. Toucher. Et même nourrir. Par contre, il est interdit de s’asseoir dessus ! Sauf si bien sur, on est soi-même une tortue. D’ailleurs, à ma gauche, il y en 2 qui sont entrain de se faire des calinous. A chaque mouvement de bassin, Monsieur Tortue pousse un râle qui donne l’impression que sa derniere heure est venue.

Après la visite de l’ile, nous partons faire du snorkeling. L’eau est belle mais un peu froide. On y restera quand même une bonne heure. Au milieu des coraux jaunes, orange et vert et des gros concombres de mer.

Revenu sur terre, nous prenons un taxi pour rejoindre Jambiani. Le temps est un peu gris quand nous arrivons dans ce petit village. Pourtant à travers les palmiers, nous discernons une eau bleu ciel bordée par une plage de sable blanc. Tellement fin qu’on ne s’enfonce pas dedans. On a l’impression de marcher sur du calcaire. Le vent souffle très fort. Sur l’océan, les kite surfers et autres véliplanchistes s’éclatent. Nous le savions pas mais Zanzibar c’est un gros spot pour tous les sports de voile.

Nos affaires à peine posées dans notre hôtel, nous filons rejoindre Martine au Coco Beach. Où elle est censée dormir ce soir. On nous apprendra en arrivant qu’elle n’y est pas finalement. On l’a changé d’hôtel à la dernière minute. Elle se trouve à 10km d’ici. Mais pourtant Juma ce matin, il avait juré, il avait promis… Damned, ce fourbe nous a encore menti !