Un tour en ville

Un tour en ville

3 septembre :

Ce matin nous participons à un “Free walking tour”. C’est un concept plutôt sympa que nous avions eu l’occasion de tester à Copenhague et Amsterdam. Il s’agit d’un tour gratuit de la ville à l’issue duquel, on donne ce que l’on veut au guide. En règle général, il s’agit d’un étudiant, qui parle plutôt bien anglais et qui se défonce pour avoir un gros pourboire.

Pendant 3 heures Marino, nous fera découvrir Buenos Aires. Ici il n’y a pas de monument particulier. Ce qui représente Buenos Aires par contre c’est l’accumulation des styles architecturaux. Le baroque cohabite sans complexe avec l’art déco et les building modernes. On retrouve aussi beaucoup de bâtiments qui ressemblent à s’y méprendre à ceux que l’on peut voir à Madrid ou à Paris. Et à vrai dire ça nous plaît bien.

Il nous parle de l’histoire de l’argentine, des iles malouines, des prix des appartements exorbitants pour les jeunes argentins obligés du coup de rester chez leur parents jusqu’à 35 ans. Ainsi que l’interdiction d’acheter des devises étrangères qui a fait se developper un marché noir énorme où on achete à 2 fois le prix normal, le moindre dollar.

Nous finirons notre visite par le cimetière de la Recoletta, leur Père la Chaise à eux, avec un passage obligé par la tombe d’Eva Peron mais aussi celle de Magneto. Je ne savais pas qu’un X man était enterré là moi !