Péninsule de Valdez

Péninsule de Valdez

14 septembre : 

Contre toute attente notre excursion sur la péninsule de valdez s’est plutôt bien passé ! Bon bien évidemment, nous etions 12 dans un minibus. Bon bien évidemment, nous avions 15 minutes pour prendre des photos / faire pipi / se balader. Mais la guide était plutot calée (même si elle ne parlait pas anglais) et surtout on a vu pleins d’animaux.

Sur la terre comme des guanaco (lama sauvage), des maras (grand lapin), des putois (qui nous ont pué dessus !!!), des souris / cochon d’inde, des tatous et des oiseaux. 

Mais aussi dans la mer. Difficile de décrire l’émotion qui nous a submergé quand nous avons vu nos 1ères baleines. Au loin, elles ressemblaient à d’étranges cailloux. Où se trouve le corps ? Où se trouve la tête ? La bouche ? Les yeux ? Ca doit être pour ça que tout le monde prend en photo leur queue. Bien plus facile à reconnaitre. Moment de grâce absolue, lorsque soudain elles se sont mises à tourner autour de nous et à passer sous notre bateau. Avec la transparence de l’eau nous pouvions enfin les voir en entier. 

Revenu sur terre, c’est le bal des éléphants de mer. Se trainant sur la plage, ils beuglent et se déplacent difficilement. On a parfois envie d’aller les pousser pour les aider à avancer. Mais à peine à l’eau, c’est plus la même limonade. Ils virevoltent. On a bien du mal à croire que nous avons la même bête en face de nous. Place aux pingouins ou plutôt au pingouin. Nous n’en verrons qu’un. Le 1er de la saison, fraichement arrivé pour préparer le nid familial. Soudain ça s’excite autour de nous. “Orcas, orcas” qu’on nous dit. La chance qu’on a !!! Mais en fait non, à peine le temps de comprendre et de réagir qu’ils sont déjà bien loin. Ca sera pour une prochaine fois. Pour se consoler, on ira contempler une dernière fois, le ballet des baleines sur la plage del doradillo. Elle sautent a à peine 20m de nous, au milieu des otaries qui au milieu de l’océan sortent leur tête tel des diables en boîte. La belle image…