Pédaler dans la choucroute

Pédaler dans la choucroute

17 septembre :

A San Carlos de Bariloche où Bariloche (ché) pour les intimes ça caille un peu. Normal me direz-vous, vu qu’il s’agit d’une station de ski. Du coup, partout dans la ville, des gens se promènent leur matos à la main, prêt à dévaler les pentes. Enfin avant quand même, il faudra qu’ils prennent le bus vu qu’on n’est pas aux pieds des pistes mais bien au bord d’un lac.

Mise à part ce petit détail, la magie opère quand même. On se croirait presque dans les Alpes avec toutes ses maisons en bois et ses hordes de Saint Bernard. Kiki veut prendre sa photo avec le toutou ?

Compte tenu de nos problèmes respectifs de genoux, pour nous le ski c’est proscrit et franchement ça nous peine. Du coup, nous décidons de faire le tour des agences histoire de voir ce qu’on pourrait faire d’autre avec nos jambes en mousse. Ben pas grand chose en fait car on a choisi la pire saison pour visiter la station. L’hiver se finit, le printemps commence à peine. C’est trop tard pour les activités de neige, trop tôt pour les activités d’été. Heureusement pour la choucroute, y’a pas de saison. Finalement, on n’aura pas fait le trajet pour rien !